X

MASTER Improvisation et Création musicale

LE MASTER

Le parcours Improvisation et création musicale du master Arts, mention Musicologie - Théories et pratiques de la musique intéressera particulièrement les instrumentistes titulaires d’un DNSPM d’instrument moins attirés par les métiers de l’orchestre, ainsi que ceux titulaires d’un DNSPM de "jazz et musiques improvisées".   

Le propos est d’inviter des instrumentistes de haut niveau à créer des formats originaux pour être repérés par les structures de diffusion qui sont de plus en plus nombreuses à être intéressées à ce type de programmation innovante. Les musiciens « classiques » ont en effet toutes les chances d’être sollicités s’ils proposent des programmes où ils sont associés à des danseurs, comédiens ou circassiens, s’ils sont en capacité d’improviser dans des esthétiques variées, de composer sur une séquence d’images cinématographiques, de participer à la création d’installations sonores et de s’adapter à des publics les plus divers.

La formation est dispensée par l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis, en partenariat pédagogique avec le Pôle supérieur d’enseignement artistique Paris - Boulogne-Billancourt (PSPBB).

Les cours ont lieu au PSPBB (au CRR de Boulogne-Billancourt) et à l'Université Paris 8.

 

LES DÉBOUCHÉS

- Activité artistique sur la scène de la musique contemporaine, du jazz, de la musique improvisée, du théâtre,  du cinéma : « performances »; musiciens dans des groupes de jazz ou musiques actuelles; musiciens engagés dans des productions de théâtre musical, de cinéma; solistes ou choristes pour des musiques de films (longs métrages, publicités..)

- Création et programmation (structures de diffusion, scènes nationales, festivals) : conception de projets artistiques, créateurs de festivals, directeurs de programmation, compositeurs, arrangeurs, copistes...

- Activité pédagogique dans les CRR, CRD, écoles de musique et les compagnies de danse : professeurs d’instrument, de formation musicale, d’harmonie et culture jazz, animation d'ateliers d'improvisation; accompagnateurs improvisateurs au sein des compagnies de Danse contemporaine et jazz ainsi que dans les départements danse des conservatoires.

- Recherche : possibilité de poursuivre des études de 3ème cycle : Doctorat d'Interprète au CNSMD de Paris et de Lyon.

 

ORGANISATION DU CURSUS

Maquette web

Durée totale du parcours : 2 ans

Une équipe de professeurs très spécialisée est en charge de ces enseignements au sein du PSPBB et du CRR de Boulogne-Billancourt qui mène de longue date une politique de diffusion fortement tournée vers la création et la recherche, en appui sur la forte dynamique des classes de composition et de composition électroacoustique.

 

DESCRIPTIFS DES COURS

UE1 et UE3 - ENSEIGNEMENTS PRATIQUES (PSPBB)
         

Analyse d'auditions commentées et Langages appliqués - Damien Nédonchelle
Les ateliers d'analyse d'auditions commentées et de langages appliqués sont destinés à nourrir et à enrichir la palette des matériaux de l'improvisateur.
L'écoute, la lecture ou relecture d'œuvres caractéristiques des différents langages du répertoire classique, moderne et contemporain ont pour objectif principal de stimuler les moyens d'expression et la mise en œuvre du discours improvisé.
Ces ateliers ont aussi et surtout pour but de favoriser l'interaction et la mixité de l'oralité et de l'écriture qui ont toujours jalonné de pair la création musicale.

Organisation du temps musical - pratique du rythme - Julien André
Ce cours a pour objectif la découverte de différents principes d’organisation du temps musical à l’œuvre dans des musiques de tradition orale, et leur mise en pratique sur des instruments à percussion.  Chaque séance comprendra deux volets:
- Dans un premier temps, nous réaliserons des écoutes commentées de pièces issues d’aires géoculturelles et d’époques différentes, afin de décrire et caractériser un certain nombre de procédés rythmiques présents dans les musiques du monde. Nous pourrons, dans un second temps, identifier des procédés analogues dans des cultures musicales a priori très éloignées les unes des autres.
- Puis ces procédés seront mis en pratique en utilisant la voix (vocalisation des rythmes) et les percussions. Nous étudierons alors la polyrythmie en interprétant collectivement des pièces traditionnelles mandingues d’Afrique de l’Ouest (Mali Guinée). Nous jouerons sur un ensemble composé de différents types de tambours et de cloches. Nous explorerons les timbres des percussions en utilisant plusieurs techniques de jeu (mains, baguettes). L’audition polyphonique sera stimulée, notamment au moyen de formules musicales codifiées favorisant l’interaction au sein du groupe. Puis nous aborderons, par la pratique, des aspects liés à la perception du rythme (ambiguïté binaire/ternaire, points d’appui à contretemps, pulsation implicite…).
Ce cours sera également l’occasion d’une initiation à l’improvisation dans les polyrythmies mandingues, par la mise en œuvre des principes de répétition et de variation.
Il s’agira ainsi d’acquérir et d’expérimenter collectivement des notions relatives au temps musical, qui se révèlent utiles, indépendamment des esthétiques et styles musicaux pratiqués.

Atelier d'improvisation / création - Vincent Le Quang
C'est sans doute la complexité du phénomène qui explique les façons très variées d'aborder l'improvisation. Certaines approches privilégient la connaissance d'un style dont le développement est lié à une pratique orale, impliquant l'invention en temps réel, quand d'autres sont centrées sur la perception du phénomène sonore pour lui-même. La proposition de cet enseignement est tout d'abord de consolider, par de nombreuses situations pratiques, la capacité d'invention musicale, dans une attention au sonore, à l'implication du corps, à l'écoute de l'autre. Par cette expérience, les musiciens, quelques fois trop "partitionnés", accomplissent au contraire un geste premier, au sens des nombres premiers qu'on ne peut diviser que par 1 ou eux-mêmes. Dans un deuxième temps seront mises en évidence des liens avec différents styles, s'appuyant sur une pratique orale qu'on orthographierait plutôt aurale pour mieux rendre le rôle central de l'oreille (auris), que ce soit dans la relation au groupe, les improvisations avec sons fixés, ou les séances d'enregistrement qui seront réalisées. Ainsi, chacun sera amené à comprendre le patient travail d'intégration de l'imagination, de la perception et du geste de l'improvisateur.

   
  UE2 et UE4 - ENSEIGNEMENTS THÉORIQUES (Université Paris 8)
  Site de Paris 8

 

ÉVALUATION

L’attribution des crédits se fait chaque semestre sur la base des résultats du contrôle continu et d’examens semestriels, après co-validation des notes avec l’université. L’assiduité aux cours participe à l’évaluation.

En fin de M1 : Nécessité d’obtenir la totalité des crédits pour accéder en M2

 

ADMISSION

Ce diplôme est ouvert aux candidats titulaires d’un :
    - DNSPM « d’instrument »
    - DNSPM « Jazz et musiques improvisées »
    - Diplôme de 1er cycle d’un établissement d’enseignement musical supérieur français ou étranger en instrument, en improvisation ou en jazz.

Les candidats reçus au concours d'entrée qui ne sont pas ressortissants d’états francophones devront présenter un certificat émanant d’un organisme agréé par le gouvernement français, attestant du niveau B2 en langue française (Cadre européen commun de référence pour les langues).

 

Photo Master Impro mars 19

 Crédits photo : DR

FaLang translation system by Faboba